Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

C’est un premier roman réussi. L’écriture légère et tonique donne le sourire. Une romance touchante qui maintien le lecteur en halène jusqu’au bout. C’est une invitation à une plus grande ouverture vers les autres mais également une plus grande ouverture d’esprit. C’est aussi une incitation à développer la confiance en soi et celle que l’on peut mettre dans les autres.

Auteur : Catherine-Rose Barbieri
Date de parution : 1er novembre 2018
Editeur : Eyrolles
Prix : 16,00 €
Nombre de pages : 360

Catherine-Rose Barbieri

Catherine-Rose Barbieri enseigne l’anglais à la Faculté des Langues de l’Université Jean-Moulin-Lyon-III.

Lorsqu’elle n’assomme pas ses étudiants avec les règles de la grammaire anglaise et qu’elle n’est pas plongée avec eux dans l’analyse de certaines œuvres de la littérature anglophone, elle invente des histoires où l’amour et l’humour tiennent toujours une bonne place.

Elle aime écrire et voyager et, par bonheur, l’un est souvent à l’origine de l’autre.

“Am stram gram… ce sera toi qui me plairas !” (Éditions Eyrolles, 2018) est son premier roman.

Catherine-Rose BARBERI - Am, Stram, Gram... ce sera toi qui me plairas

Pitch

Camille bosse dans une grosse boîte. Elle n’a pas d’attachement particulier pour son boulot. Ni pour ses collègues. Ni pour grand monde, d’ailleurs, si ce n’est pour son amie Anna et son voisin de palier septuagénaire, Monsieur Lambert. Dans son appartement, chaque soir, elle s’évade en dévorant films, séries et livres, du moins quand elle ne peste pas contre la piètre isolation phonique au sein de l’immeuble, et notamment contre son voisin du dessus, aux mœurs mystérieuses et certainement dissolues.

Et puis un jour, au travail, elle trouve un courrier inattendu dans sa boîte mail… Inattendu et anonyme. Commence alors un jeu de piste improbable pour en démasquer l’auteur, qui va forcer Camille à ne plus seulement croiser les gens sans les voir, mais à prendre le temps de les regarder et parfois même de les apprécier. Entre situations burlesques et malentendus, la jeune femme apprendra à dépasser ses préjugés pour enfin décider de la suite de sa vie, réparer ses erreurs et peut-être même tomber amoureuse… ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu