Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Et si on apprenait à regarder ce qui nous entoure !

Et si on apprenait à regarder ce qui nous entoure !

Nous voyons ce qui s’impose à nous. Les gens, les choses, les lieux… mais il existe des merveilles cachées. C’est cela qu’il est important de découvrir. Ces petits trésors peuvent nous apporter tant de belles émotions, de satisfactions et de plaisirs personnels.

En effet, découvrir est un acte personnel. Devant une personne, un objet ou un paysage, chacun découvrira ce qu’il recherche, différemment d’un autre. Naturellement, nous ne voyons pas tous les mêmes choses, nous ne les apprécions pas tous de la même manière.

Un détail peut nous apporter tant de plaisir pourvu que l’on prenne le temps de s’attarder et que l’on se donne les moyens d’analyser, de réfléchir, d’aimer.

Que ce soit dans les paysages ou chez chacun d’entre nous, il existe ces petits détails qui font la différence. C’est cela la beauté, la vraie, l’unique.

Ne nous arrêtons pas à l’évidence, à ce qui saute aux yeux. Aimer c’est apprendre à apprécier ce qui n’est pas évident, ce que nous avons découvert individuellement et qui nous plait.

Aimer ce que tout le monde aime, comme tout le monde est d’une banalité déconcertante. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas aimer ce que les autres aiment. Il faut simplement trouver nos propres critères. Ces détails que nous sommes seuls à apprécier alors que les autres aurons leurs propres critères, différents des nôtres.

Aimer comme les autres, ce que les autres aiment, peut nous amener à comparer, à rivaliser, à juger. Aimer ce que les autres ne voient pas, c’est peut-être ça le bonheur ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu