Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Mon Ours en Peluche

Pour les plus petits, les ours en peluche aux couleurs vives, avec des étiquettes et différentes matières à toucher développeront leurs sens, en particulier la préhension.

Pour la majorité des enfants, les nounours ont une place de choix dans leur quotidien. Mais quel est le rôle de ces petites boules de poils ? Pourquoi ont-ils autant d’importance à leurs yeux ?

Une recherche de confort

Certains enfants préfèrent les grosses peluches pour pouvoir s’y réfugier. Ils peuvent ainsi passer un long moment à rêvasser, suçoter son pouce ou sa tétine. Parfois même, ils pourront lire un livre. Les gros ours avec leurs ventres moelleux et rebondis sont très appréciés. Ils accueillent dans leurs grands bras ouverts des enfants qui viennent se blottir contre eux.

C’est cette douceur qui permet aussi à l’enfant de lutter contre les angoisses (cauchemars, séparation…) en le rassurant.

Des études sérieuses

Vous vous sentez socialement exclu ? Non seulement ce n’est pas agréable à vivre, mais il est difficile d’en sortir. En effet, le sentiment d’exclusion renforce l’envie de solitude. Afin de briser ce cercle vicieux, essayez de serrer un ours en peluche dans vos bras.
 
Selon deux études récentes, ça marche ! Des chercheurs ont provoqué un sentiment d’exclusion chez des personnes adultes. Pour cela, ils leur  ont attribué des résultats dévalorisants à un questionnaire individuel. Ils ont ensuite demandé à certaines d’entre elles d’évaluer un ours en peluche en le touchant. Celles qui avaient serré la peluche dans leurs bras se montraient bien moins affectées par les mauvais résultats au questionnaire. Elles acceptaient plus souvent de participer à une autre expérience ou de donner de l’argent dans un jeu de monnaie. Elles se montraient donc plus résilientes que celles qui n’avaient pas testé la peluche.
 

Nounours console à tout âge.

Ces résultats peuvent s’expliquer par plusieurs raisons. Serrer un ours en peluche produit une sensation de chaleur. Ceci peut avoir un effet rassérénant (qui donne de la sérénité, qui rassure). Mais il se peut aussi que nous considérions l’ours en peluche, avec ses deux yeux et sa bouche cousue en sourire, comme un humain. Le toucher libérerait alors de l’ocytocine, une hormone impliquée dans le sentiment de confiance et de proximité sociale.

Une relation intime

On lui a confié nos secrets, on l’a serré dans nos bras pour conjurer la peur de monstres imaginaires ou apaiser nos chagrins. Confident, doudou réconfortant, camarade de jeu… notre ours en peluche appartient à notre histoire. Parfois pour toujours. La relation à notre ours est toujours très intime. En parler l’est encore plus, car cela revient à révéler l’enfant profond en nous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu