Street-Art à Saint-Brieuc
  • Post category:Thèmes

Saint-Brieuc capitale du street-art pour un week-end

Pendant trois jours Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, a pris des couleurs. Les rues du port breton ont accueilli son premier festival de Street-Art.

La municipalité de Saint-Brieuc, aidée par les Bâtiments de France, a commencé par repérer une dizaine de murs et de façades. Des sites suffisamment bien placés pour que les Briochains et les touristes intrigués par cette manifestation puissent pendant quatre jours regarder travailler les 35 artistes. La première édition de ce Festival “Just Do Paint” a été menée par l’Association Event Maker’z.

Les oeuvres survivront au festival et composent un nouveau circuit de visite de la cité. Une manière d’apporter l’art dans la ville… et l’y installer. Des ateliers ont aussi permis aux plus jeunes de s’essayer au bombage artistique, de quoi peut-être leur donner l’envie de continuer dans la voie du graffiti, du tag et de la fresque, une discipline reconnue désormais comme artistique à part entière.

Le festival étant appelé à être reconduit, certaines façades seront recouvertes d’une année sur l’autre par de nouvelles créations.

De la Couleur …

La première édition du festival “Colore ta ville” s’est déroulée du 21 au 24 juin 2018. Organisé par le collectif Event Maker’Z (EMZ) avec le soutien de la ville de Saint-Brieuc.

il met en valeur le street-art et l’art du graff. 13 fresques monumentales réalisées par les artistes sous le regard des passants.

De la Grandeur …

35 artistes qui ont inscrit leur griffe sur 13 façades.

Les nacelles jaunes avaient envahi la ville, invitant les piétons à lever la tête. En hauteur, les graffeurs ont jeté de la couleur sur les murs bétonnés et le granit fatigué. À tous les coins de rue, le festival a Coloré la ville qui se donne à voir.

De l’Art …

Le nouveau festival qui porte le nom « Just do Paint» remporte un vif succès d’estime.
Les artistes invités sont venus de Bretagne mais aussi de Paris, d’Italie et d’Allemagne.
Ils ont trouvé l’organisation au top car ils ont pu réaliser leurs œuvres urbaines parfois gigantesques devant le public. Des représentations picturales éphémères … qui existeront pendant un an.

Festival International de Graffiti et Street Art “Just do Paint”

Traknar & Kaz & Ezra & Sarim (Diaspora Crew)

Place de la Madeleine

Skio

Place au Lin, l’artiste niçois Skio a investi l’angle d’un édifice. Il a opté pour l’acrylique « par respect pour les vieilles pierres du vieux Saint-Brieuc »
Sa peinture mesure plus de sept mètres de haut

Boo Lee

Au numéro 8 de la rue Mireille-Chrisotome, c’est Boo Lee qui est à l’œuvre. Le Briochin qui réside désormais à Nantes exécute un portrait de femme aux yeux clos sur fond de paysage urbain..

Boo Lee est passionné par les arts graphiques. Il est inspiré par les peintres impressionnistes et par l’artiste Sebas Velasco.

Artiste peintre/graphiste originaire de Saint-Brieuc, Boo Lee réside à Nantes et pratique le graffiti depuis 1998. « Le skateboard, le graffiti et leurs acteurs sont à l’origine de ma passion pour les Arts Graphiques et Visuels en général. Mon travail s’inspire du rapport à l’environnement urbain, des expériences, émotions et constats effectués dans le cadre de ces deux pratiques ».

Jayn & Ephiq (Fruits of Doom)

43 Rue des 3 Frères Le Goff

Pak One (collectif TSF Crew & C29)

41 Rue des 3 Frères Le Goff

Guy Denning

34 Rue Fardel

Jef (Diaspora Crew)

17 Rue de la Charbonnerie

Wen 2 (C29)

24 Rue de Gouedic

Stein & Prince (Disorderline) & Krol (TSF Crew) / Mate & Jim (Nuclear 1)

12 Rue de la Gare

Morne (DMJC, TSF Crew)

2 Rue de la gare

Ouvert aux graffeurs en herbe

Sur la passerelle qui enjambe la place Du Guesclin, dit le “Chapeau de gendarme”, les bombes s’en sont données à cœur joie. Elles ont investi le lieu avant sa démolition en juillet.

Laisser un commentaire